Writing Rituals Tag : mes rituels d’écriture

Ces derniers temps, j’ai remarqué sur YouTube et sur les chaînes de différents authortubers que ce TAG, proposé à l’origine par Mandi Lynn, avait été repris à de nombreuses reprises. Je me suis dit que ce serait peut-être une bonne idée de répondre à ce petit TAG pour partager avec vous mes différents rituels liés à l’écriture.

1. Quand écris-tu ?

J’écris surtout quand j’ai le temps. De nature, je suis plus à l’aise avec l’écriture en fin d’après-midi et en soirée. Je connais beaucoup d’auteurs qui préfèrent se lever tôt et écrire avant d’entamer leur journée, mais ça ne marche pas très bien pour moi. Beaucoup plus lève-tard que couche-tôt, j’aime bien écrire une fois le soleil couché car c’est le moment où mon imagination fonctionne le mieux. En règle générale, j’écris une heure tous les jours, mais il peut m’arriver de sauter un jour. D’une façon ou d’une autre, j’arrive toujours à caser une session d’écriture dans ma fin de journée.

2. Comment t’isoles-tu du monde extérieur ?

Pour me couper du monde extérieur, j’aime écouter de la musique. C’est une méthode plutôt classique, mais dans mon cas elle marche très bien. Je mets mes écouteurs, je lance la playlist dédiée à mon projet que j’ai préalablement réalisée et c’est parti, il n’y a plus que moi et mon document Word. Pour ce qui est de la tentation d’Internet (c’est le risque quand on écrit sur ordinateur), j’arrive à me concentrer suffisamment sur mon écriture pour ne pas me « perdre » sur le net, mais quand je ressens l’envie d’aller vérifier quelque chose sur le web je ne me prive pas, car je sais que c’est temporaire et que je vais revenir à mon roman au bout de quelques minutes. Ça demande de la discipline personnelle, mais ce n’est pas si difficile 😉

3. Comment révises-tu ce que tu as écrit la veille ?

Revoir ce que j’ai écrit la veille n’est pas quelque chose que je fais vraiment. Le problème avec la relecture, c’est qu’on a envie de passer à la phase de correction et que, malheureusement, si l’on s’arrête toutes les cinq minutes pour corriger, on ne parvient jamais à finir son manuscrit. Ce que j’aime faire, en revanche, c’est de relire les deux ou trois derniers paragraphes que j’ai écrits. Pas suffisant pour me donner envie de tout changer (normalement), cela me permets de me remettre dans le bain et de me ré-imprégner de l’atmosphère dans laquelle j’étais en train d’écrire.

4. Quelle chanson écoutes-tu en priorité quand tu n’es pas inspiré ?

C’est une question compliquée, car l’inspiration peut être orientée par le type de musique écoutée, par exemple j’aime écouter des musiques instrumentales de films épiques pour me motiver à écrire de la Fantasy. En règle générale cependant la reprise de la chanson Hallelujah réalisée par Pentatonix est la chanson que je lance quand je suis vraiment en panne d’inspiration. Quel que soit le sujet, cette musique me permet à tous les coups de retrouver de l’inspiration.

5. Qu’est-ce que tu fais toujours lorsque tu te retrouves face au syndrome de la page blanche ?

Je sors m’aérer l’esprit ou je fais du sport. Je suis une grande fan de fitness et de yoga, je sais comment me vider la tête et bien souvent c’est en se relaxant qu’on trouve des idées géniales. Si vraiment je n’arrive pas à écrire ou que je ne suis pas en de bonnes conditions, je vais faire un tour sur Pinterest ou d’autres réseaux sociaux à prédominance visuelle. J’ai d’ailleurs écrit un article regroupant 10 conseils pour rester inspiré et se motiver à écrire, n’hésitez pas à y jeter un œil si c’est une question qui vous intéresse.

6. Quelle est la chose dont tu ne puisses pas te passer lors d’une séance d’écriture ?

Mon ordinateur (évidemment) et ma bouteille d’eau ! C’est basique, je sais, mais quand j’écris j’oublie presque tout. J’oublie l’heure et j’oublie de manger donc je garde ma bouteille d’eau sur mon bureau pour être sûre de ne pas oublier de m’hydrater. J’ai même remarqué que quand je finis une scène ou un dialogue et que je réfléchis à la suite, je bois une gorgée d’eau sans trop m’en rendre compte. Que des avantages donc.

7. Comment te donnes-tu des forces lors d’une séance d’écriture ?

Je me motive en me fixant des objectifs atteignables. Quand je sens que je perds toute motivation, j’essaye de me souvenir que je suis capable d’écrire plus que le nombre de mots que je me suis fixé. J’aime bien également m’offrir de petites récompenses au cours d’une séance d’écriture pour me motiver, ainsi je me dis que dans 100 mots je pourrais m’autoriser une petite pause de cinq minutes sur Pinterest. Ce n’est pas grand-chose, mais ça fait son effet quand j’essaye de m’auto-encourager.

8. Comment sais-tu que tu es arrivée au bout d’une séance d’écriture ?

Soit j’atteins mon objectif fixé pour la journée et je suis satisfaite de moi, soit je me fie à un horaire ou un nombre de mots. Si je me suis fixé 1,500 mots à écrire, mais qu’au bout de 3h d’écriture je me rends compte que je ne suis qu’à 1000 mots, je me rassure en me disant que je ferais mieux le lendemain et considère que ma séance d’écriture est terminée. Ça ne sert à rien de s’acharner, parfois il vaut mieux éteindre son ordinateur et patienter jusqu’au lendemain pour recommencer à écrire l’esprit frais plutôt que de s’obstiner inutilement à vouloir écrire quelque chose qui sera sûrement si mauvais que vous devrez complètement le couper lors de votre réécriture. L’écriture demande du travail et du dévouement, mais restez indulgent avec vous-même, nous avons tous des jours meilleurs que les autres.

 

Voilà ce qu’il en est de mes habitudes d’écriture. Et vous, avez-vous des rituels d’écriture particuliers ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

 

Encore une petite chose…

En prévision du NaNoWriMo, le mois d’octobre est bien souvent dédié à la planification de ce dernier. C’est pourquoi je vais participer sur Twitter à l’October #WIPjoy organisé par Bethany A. Jennings. Ce hashtag sera pour moi l’occasion de partager un petit peu plus sur mon roman en cours de correction (WIP= Work in progress soit projet en cours). N’hésitez pas à vous joindre au mouvement si vous le désirez, c’est l’occasion de partager sur les projets en cours 😉

 

Je profite également de cet article pour annoncer que vous pouvez d’or et déjà pré-commander D’Or et de Glace sur amazon. Pour ce faire, rien de plus simple, cliquez ici ou sur le lien suivant : http://amzn.to/2hBQi9E

Belle journée à tous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *