Travailler sur plusieurs projets à la fois

 

Vous l’avez peut-être remarqué, mais je n’ai pas pu publier d’article la semaine dernière, en cause une surcharge de travail qui m’a tenu éloigné des réseaux sociaux et du blog. J’espère tout de même que ce nouvel article vous plaira.

 

Travailler sur plusieurs projets à la fois, voilà quelque chose sur lequel méditer. Quand j’écris, j’aime bien me consacrer à un seul projet. J’ai la chance (ou malchance, je n’ai pas encore vraiment décidé 😉 ) d’avoir plusieurs sagas en cours d’écriture et bien que D’Or et de Glace, mon premier roman autopublié, soit un one-shot, j’ai plutôt l’habitude de produire des tomes de saga.

 

À mon actif, j’ai déjà quatre romans écrits en comptant D’Or et de Glace. Les trois autres sont pour le moment en phase de correction/réécriture, mais il se trouve qu’ils ne font pas tous partie du même genre – science-fiction, fantasy, romance paranormale notamment. Le problème, c’est que j’ai tous les jours de nouvelles idées et que ça peut être gênant quand on travaille déjà sur différents projets.

 

Depuis quelques semaines, j’ai tenté d’aborder l’écriture différemment. Après le Camp Nanowrimo qui a été un franc succès, j’ai fait une petite pause dans l’écriture pour y revenir très rapidement et planifier ce que je voulais faire. J’ai pensé que peut-être cela pourrait vous intéresser. Voici donc comment je m’y prends pour travailler sur plusieurs projets en simultané mixant écriture et correction/réécriture pour des projets n’ayant rien en commun.

 

1) Faire un planning d’écriture

 

La première chose à faire est de mettre en place un planning d’écriture. Pour ce faire, rien de plus simple : ouvrez un fichier Excel ou bien un logiciel de traitement de texte quelconque et renseigner les titres des projets sur lesquels vous souhaitez travailler. Ce n’est pas révolutionnaire, mais ça vous donnera une vue d’ensemble.

Pour pouvoir être productif, il faut avant tout être réaliste. Inutile de rentrer dans ce fichier le titre de vos quinze projets ou idées de roman que vous souhaitez développer. Ici, il s’agit de vous concentrer sur ce que vous voulez vraiment traiter.

Quel(s) roman(s) voulez-vous reprendre/commencer/avancer ? Quel(s) texte(s) devez-vous corriger ou réécrire ? Avec votre planning d’écriture et sa vision globale, vous pourrez ainsi décider grosso modo quand vous pourrez travailler sur chaque projet. Mon conseil est de gérer tout cela en vous organisant par trimestre.

Remarque : quoi que vous décidiez, ne vous surmenez pas. Le but n’est pas de devoir travailler sur quatre projets dans la même journée, mais bien d’avancer progressivement, mais indéniablement sur vos projets sélectionnés. Restez raisonnable et réaliste et vous avancerez plus vite que votre ombre.

 

2) Se fixer des deadlines

 

Se fixer des deadlines est une nécessité quand on veut progresser. Personnellement, je marche à l’objectif, j’aime me lancer des défis, mais je peux vite me laisser déborder si je n’ai pas de cadre. Par exemple, me dire dans mon coin « allez, ce mois-ci j’écris 50000 mots » ne marchera probablement pas tandis que pendant le Nanowrimo je suis tellement motivée que j’excède souvent ce nombre de mots.

D’après moi, la raison de ce comportement est avant tout le fait que la deadline soit fixe et inchangeable. Si on ne peut rien y faire, alors on s’adapte pour réussir. C’est ce qu’il faut parvenir à faire avec les deadlines que l’on se pose à soi-même. Ici aussi, il faut rester raisonnable : pas d’objectifs délirants et de deadlines impossibles à tenir, sinon vous allez vous sentir surmené et laisser tomber vos objectifs.

Dans votre planning d’écriture, inscrivez vos objectifs (ex : réécriture chapitre X à X, correction de 5 chapitres, etc.) puis ajoutez vos deadlines. Cela rythmera votre progression et vous rendra plus efficace. N’hésitez pas à consacrer un carnet tout neuf ou un agenda à l’écriture. Ainsi vous saurez en un coup d’œil ce que vous devez faire et combien de temps il vous reste pour atteindre votre objectif.

 

3) Garder de l’inspiration pour chaque projet

 

Pour ce point, je n’ai qu’une seule solution : mon cher et tendre Pinterest. J’ai un tableau pour chaque projet et sachez que si vous n’êtes pas prêts à partager vos tableaux d’épingles avec d’autres, Pinterest vous laisse la possibilité de créer des tableaux secrets.

En dédiant un tableau à chaque projet, rien de plus simple pour retrouver l’inspiration première.

Si vous êtes comme moi quelqu’un qui aime écouter de la musique pendant la phase d’écriture, alors il est indispensable de vous créer une playlist pour chaque roman ou projet sur lequel vous travaillez.

Créer une ambiance pour ses sessions d’écriture est quelque chose de très important pour moi, cela m’aide à m’isoler dans mon monde pour laisser libre cours à mon imagination. Que ce soit par le biais d’images, de sons ou de bougies et autres, trouvez ce qui marche pour vous et attachez un petit quelque chose à chacun de vos projets. Si une certaine chanson vous fait penser à votre roman de fantasy, alors ajoutez là à votre playlist et écoutez-la lorsque vous souhaitez retrouver l’inspiration pour votre projet.

 

4) Trouver le timing qui convienne

 

Tout est toujours une question de timing. Si vous souhaitez travailler sur plusieurs projets à la fois, vous allez devoir trouver un rythme d’écriture qui vous convienne.

Le but n’est pas de vous surmener, mais bien de trouver le timing qui améliore votre productivité et ne bride pas votre créativité.

Si vous travaillez sur deux projets aux finalités différentes, par exemple en mixant écriture et correction de roman, peut-être pouvez-vous définir une plage horaire précise pour ces deux activités. Par exemple, le matin sera réservé à la correction et réécriture de votre roman déjà fini tandis que l’après-midi sera dédié à l’écriture de votre roman en cours. Très peu sont les auteurs qui peuvent se permettre de dédier des journées entières à l’écriture, mais consacrer une heure le matin et une heure le soir vous permettrait de progresser à un bon rythme. Ça vaut le coup d’y penser 😉 C’est avant tout une question d’organisation, mais sachez que vous pouvez faire ce que vous voulez, il suffit de se donner des objectifs et de tout mettre en œuvre pour les atteindre.

 

5) Se concentrer et prioriser

 

Pas de secrets, pour réussir il faut se donner les moyens. Pour être efficace en travaillant sur plusieurs projets à la fois, concentrez-vous sur une seule et même tache et apprenez à prioriser. Vous n’avancez pas suffisamment vite dans la rédaction de votre manuscrit d’après vous ? Prévoyez plus de temps pour l’écriture quitte à grappiller un peu de temps sur celui que vous réservez à la correction.

Le plus important est que vous vous y retrouviez et que vous parveniez à avancer sur tous les fronts. La clé pour ne pas se perdre et se laisser déborder est de prioriser vos taches. Définissez précisément ce que vous avez à faire (tant de chapitres à corriger, tant de mots à écrire, etc.) et choisissez ce que vous devez faire en premier. C’est un choix à faire avec logique après avoir bien défini quelle charge de travail vous allez devoir affronter.

 

J’espère que ces quelques conseils pourront vous aider à travailler sur plusieurs projets à la fois. Personnellement, j’essaye toujours d’améliorer ma façon de faire et ce qui marche aujourd’hui n’est pas forcément ce qui marchera demain. N’hésitez pas à partager avec moi vos astuces pour travailler en simultané sur plusieurs projets dans les commentaires.

 

Bon week-end à tous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *