#NaNoWriMo : une quatrième semaine décisive

En cette quatrième semaine de challenge, je dois avouer que la fatigue a sérieusement commencé à se faire sentir et c’est parfois avec beaucoup de peine que je parvenais à remplir mon quota de mots. Mais la persévérance à toujours du bon, car j’ai vaincu: j’ai officiellement plus de 50,000 mots à mon compteur ! Voici le bilan de cette quatrième semaine qui n’est pas la dernière, il reste encore quelques jours avant la fin officielle du NaNoWriMo.

 

Jour 20 : En ce vingtième jour, j’ai entamé le chapitre 9 de mon manuscrit qui devrait se composer (normalement) de 20 chapitres. J’arrive donc doucement à la moitié, mais la première scène du chapitre me donne beaucoup de fil à retordre. Tout de même 1,981 écrit à l’occasion d’une session d’écriture en fin de soirée. La grande joie étant que tous ces mots portent mon total de mots à plus de 40K ce qui me rapproche de plus en plus de l’objectif de 50K fixé par le challenge.

Jour 21 : Toujours concentrée à la scène 1 du chapitre 9, j’ai écrit 1,721 mots aujourd’hui. C’est moins qu’à mon habitude, mais c’est suffisant. Je ne voulais pas trop me pousser à écrire juste pour écrire. J’arrive dans une partie plus compliquée de mon intrigue et il devient crucial de bien choisir mes mots. J’essaye en effet de produire du contenu de qualité pendant ce NaNo et de ne pas céder et écrire n’importe quoi juste dans l’optique d’écrire plus de mots.

Jour 22 : Aujourd’hui, j’ai été très inspirée et j’ai eu un petit peu plus de temps que d’habitude pour me consacrer à l’écriture. Ma séance d’écriture a donc porté ses fruits, car j’ai écrit 2,234 mots sans vraiment m’en rendre compte. Je ressens toutefois la fatigue qui s’amasse doucement, j’écris tous les jours, mais je me force à écrire même quand il est assez tard ce qui a pour effet de me fatiguer encore plus.

Jour 23 : Moins fructueuse qu’hier, cette journée a quand même le mérite de s’être révélée productive. J’ai écrit 1,855 mots, ce qui est dans ma moyenne habituelle et augmente davantage mon compteur de mots. J’avoue que mon intrigue est pour beaucoup dans ma motivation qui ne faiblit pas, l’histoire et les personnages m’envoutent et je dois souvent m’arrêter d’écrire faute de temps plutôt que faute d’envie.

Jour 24 : Encore une bonne journée avec 2,076 mots écrit. La semaine est très chargée, mais je suis très heureuse de consacrer plus de temps que d’habitude à l’écriture. Dès que je quitte mon manuscrit, il me manque et j’ai tout simplement hâte de continuer à l’écrire. La fin du challenge se rapproche et je suis plus que confiante compte tenu de mon nombre de mots quotidien.

Jour 25 : Un samedi plus agité que la normale qui m’a contrainte à ne pas écrire aussi longtemps que je l’aurais voulu. Tout de même 1,732 mots couchés sur le papier et une joie extrême éprouvée en fin de séance après avoir calculé mon total de mots. La barre des 50,000 mots est en effet dépassée, signifiant que j’ai remporté le NaNoWriMo 2017 ! Je suis bien contente, mais aussi exténuée. Je suis du genre à mieux écrire en soirée, ce qui fait que je me retrouve bien souvent à déborder sur la nuit et à préférer écrire encore quelques centaines de mots plutôt que d’aller me coucher. Avoir réussi le défi est toutefois une bonne raison de lever le pied. En attendant la fin du challenge, je pense prendre un peu plus de temps pour d’autres choses tout en continuant à écrire tous les jours.

Jour 26 : Fidèle à ce que je m’étais dit, j’ai décidé d’y aller mollo en ce dimanche et j’ajoute « seulement » 1,125 mots au compteur de mon NaNo. J’aurais d’habitude été désespérée de pouvoir produire si peu de mots, mais compte tenu des circonstances, ça ne me fait ni chaud ni froid. J’ai pris le temps de travailler une scène qui me plaisait tout en me permettant de profiter de mon dimanche sans culpabiliser de ne pas être sociale 😊

En ce lundi, il reste quatre jours jusqu’à la fin du challenge et le total de mon manuscrit s’élève à 51,446 mots. Je dois avouer que ça fait du bien d’avoir remporté le challenge sachant que désormais je n’ai plus trop à m’inquiéter de mon total de mots. Je m’amuse toujours autant avec mon manuscrit et ça me fait tellement plaisir de revenir y travailler chaque jour. Je pense que cette dernière semaine de quelques jours seulement va être un gros plus et me permettre de beaucoup avancer dans l’histoire.

Avoir écrit 50,000 mots ne fait tout, ceci dit. J’ai beau avoir réussi le défi, il me reste ÉNORMÉMENT de travail sur mon roman. Je n’en suis qu’à la moitié, et les scènes à venir vont être aussi bien passionnantes que longues. Je savais que mon manuscrit dépasserait probablement le seuil des 100,000 mots au total, mais maintenant je me demande si 120,000 ne serait pas plus exact :-/ Nous verrons bien, mais en tout cas j’aime toujours autant ce que j’écris, et ça, c’est le principal.

J’espère finir le mois de novembre en ayant dépassé la barre des 60,000 mots écrits, mais je me laisse tout de même la possibilité de prendre un jour de repos sans écriture si l’envie m’en vient.

Suite à la promotion réalisée à l’occasion du Black Friday concernant mon premier roman, D’Or et de Glace, n’hésitez pas à me partager vos avis et à poster un commentaire sur le site d’Amazon, surtout s’il vous a plu. Je pense que je ne cesserai jamais d’être émue par les gens qui ont apprécié l’histoire et ses personnages 🙂

Pour rappel, D’Or et de Glace est disponible ici

Et vous, prêts à affronter les derniers jours du NaNoWriMo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *