#NaNoWriMo : avance confortable en cette troisième semaine

Cette troisième semaine du NaNo s’est révélée plus productive que la semaine dernière. Je pense que plusieurs facteurs ont joué, notamment le fait de disposer d’un peu plus de temps ce week-end comparé au week-end dernier, mais je me félicite tout de même d’avoir réussi à continuer sur la lancée prometteuse des deux premières semaines. Voici mon petit bilan pour cette troisième semaine de challenge.

Jour 13 : En ce treizième jour de NaNo, j’ai écrit 2,533 mots, autant dire que le défi de la journée et ses 1,667 mots a été plus que relevé. J’ai été emportée dans une scène que j’ai adoré développer et, sans m’en rendre compte, j’ai dépassé largement les 2,000 mots. Une petite victoire pour moi qui commençais à stagner dans les 1,800 mots (tout de même) en fin de semaine dernière.

Jour 14 : La tendance se confirme en ce quatorzième jour avec 2,019 mots couchés sur le papier. Je viens de commencer un nouveau chapitre et les choses s’accélèrent dans mon histoire, je sens que le tout prend vraiment forme. J’avoue que je profite grandement de l’avantage d’avoir réalisé un plan détaillé de mon roman avant d’en entamer l’écriture. Je sais où je vais et je suis gardée dans le droit chemin par la succession de scènes que j’ai détaillées au préalable.

Jour 15 : Ce quinzième jour signe le milieu officiel du NaNoWriMo et je suis ravie de l’avance conséquente que j’ai réussi à prendre. La journée est cependant un peu moins productive avec 1,880 mots écrits. Je n’ai pas pu consacrer autant de temps que je l’aurai souhaité à mon écriture, mais je suis tout de même satisfaite de ce que j’ai produit. Parfois, il vaut mieux écrire moins pour écrire mieux.

Jour 16 : Une journée qui confirme la tendance et ma moyenne de 1,800 mots par jour environ avec 1,845 mots écrits en quelques heures de travail. Écrire a été plus laborieux que d’habitude, j’ai dû trouver du temps que je n’avais pas, mais l’inspiration a vite pris le dessus. C’est vraiment quelque chose que j’apprécie quand je me mets devant mon clavier et que je peux compter sur mon inspiration pour favoriser une séance d’écriture productive.

Jour 17 : Un peu plus de temps pour écrire en ce vendredi, et l’approche du week-end m’oblige toujours à consacrer quelques heures à l’écriture sous peine de m’en vouloir un peu. 2,203 mots ajoutés au compteur pour cette journée productive et la confirmation que mon avance sur le challenge est considérable.

Jour 18 : Le samedi est un vrai challenge pour moi. C’est le moment de la semaine où j’ai plein de choses à faire et de gens à voir. J’essaye vraiment de faire en sorte que le NaNoWriMo n’influe pas trop sur ma vie sociale (ce qui est loin d’être évident), et je m’oblige à accepter les propositions de sorties de mes amis ou de ma famille. Ce samedi n’a pas dérogé à la règle, et malgré le peu de temps que j’ai réussi à me dégager pour écrire, je suis tout de même venue à bout de 1,730 mots, ce qui me montre bien que mon histoire me passionne toujours autant.

Jour 19 : Le dimanche, j’essaye de vivre une journée plus calme, mais ce n’est pas toujours plus reposant. Je n’ai pu me mettre à écrire qu’en début de soirée et avec 2,753 j’ai fini le chapitre sur lequel je travaillais en quelques heures. Je me rends compte que ce qui me motive plus que tout, c’est de faire avancer l’histoire de ce roman. Les personnages se façonnent tous un peu plus chaque jour (malgré des fiches personnages préparées au préalable, mais qui ne cessent d’évoluer) et je m’attache à eux de façon inévitable. C’est vraiment agréable d’arriver à ce moment d’un challenge d’écriture comme le NaNo et de savoir qu’on a envie d’aller jusqu’au bout et de dépasser ses propres objectifs.

En ce lundi, le total de mon manuscrit s’élève à 38,722 mots et je suis plus que ravie. En cette troisième semaine de challenge, j’ai écrit 14,963 mots et je n’aurais pas pu espérer mieux. En plus de prendre de l’avance sur l’objectif de 50,000 mots du NaNoWriMo, je dois avouer que je m’amuse beaucoup. Mon histoire me passionne autant que quand je l’ai imaginé et je ne connais pas de temps mort dans mon processus de création. En effet, je n’ai encore jamais passé un jour parce que je ne me sentais pas d’écrire ou n’en avait pas le temps. C’est une chance non négligeable, et je sais bien que tout le monde n’a pas cette chance, donc j’en profite.

Au vu de mes progrès, je me dis que je vais revoir mes objectifs à la hausse. D’après mes calculs, je devrais atteindre les 50,000 mots bien avant la fin du mois, ce qui me laisse un peu de marge pour prendre de l’avance sur le déroulé de mon histoire. Le NaNo est en général une simple excuse pour que je me lance dans la rédaction après des heures et des jours et des semaines à planifier et tergiverser, donc je sais pertinemment que je n’aurais pas fini ce roman au 30 novembre. Je pense que, vu la dynamique de l’histoire et du nombre de mots que me demande chaque chapitre, ce nouveau roman va probablement demander entre 100,000 et 110,000 mots au total (pour le premier draft), après les phases de relecture et de réécriture entreront en ligne de mire et tout cela sera probablement chamboulé. Quoi qu’il en soit pour l’instant, je profite simplement de mes séances d’écriture pour avancer et prendre une longueur d’avance sur le challenge. En réfléchissant, je me dis que j’aimerais bien finir le mois avec 60,000 mots couchés sur le papier. Je continue, et on verra 😉

Un petit paragraphe supplémentaire pour vous remercier une fois encore (une fois n’est pas coutume) de votre intérêt formidable pour mon premier roman qu’est D’Or et de Glace. Je ne cesse de m’étonner de cette réception fantastique que vous lui faites et chaque commentaire que je reçois à son sujet ou que je lis sur amazon me réchauffe le cœur et me met les larmes aux yeux. Un énorme merci à ceux qui prennent le temps de plonger dans mon univers et de partager leurs impressions.

Pour rappel, D’Or et de Glace est disponible ici 😉

La fin du NaNo se rapproche, comment s’est passée cette semaine pour vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *