Grande question que cette dernière : comment trouver le temps d’écrire notamment quand on a une vie bien remplie (et pas que ça à faire) ? La réponse est pourtant assez simple : pour trouver quelque chose, il faut le chercher, et ça marche aussi avec le temps. Vous voulez consacrer plus de temps à votre passion ? Pas de secret, il faut prendre plus de temps pour vous y atteler.

 

Si vous êtes comme moi, trouver du temps pour écrire peut s’avérer être une vraie corvée. Le fait est que se dégager du temps à consacrer à sa passion peut être un vrai casse-tête. Normal : nos vies sont bien remplies et quand on sait qu’un roman ne s’écrit pas en une nuit, s’imaginer se dégager plusieurs dizaines d’heures (centaines – soyons réalistes) peut paraître impossible.

 

Aujourd’hui, je partage avec vous mes petites astuces qui me permettent de trouver le temps d’écrire.

 

  • Réduire le temps ses séances d’écriture

 

Une erreur que j’ai souvent faite c’était de me lancer dans d’interminables sessions d’écriture. Se poser devant son ordinateur dans l’espoir de sortir plusieurs scènes ou chapitres en une seule session est louable, mais tellement loin d’être réaliste. Si vous voulez être productifs, je vous conseille de définir un laps de temps précis que vous respecterez. En plus de vous permettre de vous éviter de vous perdre pendant des séances interminables de plusieurs heures d’affilée où vous n’écrivez qu’une poignée de mots (pas bien fameux, en plus de cela), cela vous permettra également d’établir de la régularité dans votre écriture, et la régularité, c’est la clé.

 

  • Être régulier

 

Pas de fumée sans feu, si tout le monde vous bassine avec le « il faut écrire tous les jours » c’est qu’il y a une raison. Être régulier permet de créer une routine d’écriture, et une routine vous garantira d’avancer dans vos projets, c’est aussi simple que ça.

Personnellement, je ne vous conseille pas forcément de vous mettre à écrire tous les jours si vous ne « le sentez pas ». Certains auteurs écrivent tous les jours tandis que d’autres écrivent par périodes. Au début, j’écrivais par période d’inspiration et ça a pris un peu de temps avant que je ne ressente le besoin d’écrire tous les jours. Avec un planning m’accordant du temps à consacrer à l’écriture dans ma journée, c’est vite devenu une habitude avec laquelle je suis satisfaite.

 

  • Favoriser l’écriture aux autres divertissements

 

Pas question de vous enfermer dans une grotte, bien entendu, mais au lieu de passer deux heures peu constructives sur YouTube ou Netflix, peut-être pourriez-vous allouer ce temps à l’écriture ? L’écriture ne doit pas devenir un boulet dans votre vie quotidienne, mais en faire l’une de vos priorités en la favorisant à vos autres sources de divertissements peut être un bon moyen de trouver le temps d’écrire.

Si vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille de faire un petit word sprint de 10 minutes lorsque vous ressentez le besoin de checker les dernières nouveautés sur YouTube. Si vous avez atterri sur le site en premier lieu, c’est que vous avez quelques minutes à perdre. Pourquoi ne pas les perdre de manière constructive en les passant à écrire ? Vous avancerez sur votre projet et ce sera également l’occasion de vous rendre compte que vous avez plus de temps à consacrer à l’écriture que ce que vous pensiez.

 

  • Utiliser le dictaphone ou les notes de votre téléphone quand vous ne pouvez pas physiquement écrire

 

C’est bien connu, l’inspiration frappe toujours au pire des moments, mais pas question de gâcher une occasion d’écrire et développer vos idées. De nos jours, tous les téléphones proposent un dictaphone intégré et une application vous permettant de prendre des notes. Si le vôtre fait exception à la règle, n’hésitez pas à télécharger des applications supplémentaires vous offrant les mêmes fonctions (j’ai entendu dire que Evernote était pas mal pour tout ce qui est prise de notes).

Autre fonctionnalité que j’essaye d’utiliser un peu plus ces derniers temps, il s’agit du dictaphone. Évidemment, si vous êtes dans un environnement bruyant ou que vous n’êtes pas à l’aise pour l’utiliser, ce ne sera peut-être pas un bon outil pour vous aider à écrire, mais il peut vous être d’un grand soutien pour établir une routine d’écriture. En effet, vous parlez forcément plus vite que vous n’écrivez et le simple fait d’enregistrer vos idées en quelques minutes peut en réalité vous donner davantage envie de revenir à l’écriture.

C’est une technique que j’utilise quand je sens que je traine des pieds et le fait est que ça prend bien moins de temps de noter quelques bullet points ou de dicter quelques paragraphes plutôt que de s’attabler pendant 30 minutes et de taper sur son clavier. Le tout est de trouver du temps à consacrer à vos idées et à votre écriture. Si vous n’avez que 5 minutes par jour, commencez à planifier votre roman dans les notes de votre téléphone peut s’avérer une solution. Nos appareils sont aujourd’hui tous connectés, on peut désormais commencer un manuscrit sur ordinateur et le finir sur téléphone (et vice-versa), alors profitez-en !!

 

 

Ces astuces sont celles que j’utilise personnellement et grâce auxquelles je réussis à me dégager du temps pour écrire même quand je n’en ai pas. Je vous épargne le fameux « se lever plus tôt pour écrire dès le soleil levé » parce que je n’en suis pas spécialement partisane. Je ne suis pas du matin et alors que certains auteurs sont au maximum de leurs capacités dès l’aurore, je suis incapable de rester les yeux ouverts et de ne pas m’effondrer sur mon clavier. Je suis bien plus motivée et créative le soir, mais encore une fois, cela dépend de chaque personne.

Mon dernier conseil sera donc le suivant : Trouver le moment de la journée où vous êtes le plus créatif. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais savoir qu’à 18h vous êtes capable d’écrire des pages et des pages d’une histoire inspirée alors qu’a 21h vous n’êtes plus bon(ne) à rien, ça a son importance !

 

 

Trouver du temps pour écrire n’a rien de magique : pour écrire, il faut écrire. Jetez un œil à votre agenda de la journée et essayez de déterminer le moment qui serait le plus propice pour vous consacrer à l’écriture.

 

Attention, cependant, n’oubliez pas de vivre parce que vous « devez écrire » ! Si vous devez passer un jour, deux jours ou même une semaine sans pouvoir écrire même si vous en avez envie, ne vous flagellez pas. Savoir être souple avec son planning d’écriture est la clé pour venir à bout de vos projets et écrire ce roman que rêvez de voir sur les étagères des lecteurs 😊

 

 

J’espère que ces quelques (modestes) conseils auront pu vous aider un peu pour trouver un peu plus de temps à consacrer à l’écriture.

S’il y a bien une chose difficile quand on est écrivain, pire que le syndrome de la page blanche à mon humble, c’est de devoir se battre pour trouver du temps à allouer à l’écriture de son manuscrit. Si ça peut vous rassurer, sachez que la majorité des romans publiés sont bien souvent écrits à l’occasion de pauses-déjeuner et de week-ends que les auteurs dédient à leur manuscrit. Pas de panique donc, le manque de temps n’épargne personne 😉

 

Et vous, quelle est votre technique pour trouver du temps à consacrer à votre projet d’écriture ?

N’hésitez pas à me l’indiquer en commentaire.

 

Bonne fin de week-end à tous 😊