To NaNoWriMo or not to NaNoWriMo, that is the question.

Aujourd’hui, nous sommes le 1er novembre, et outre le fait que ce jour soit férié, il s’agit également du premier jour du NaNoWriMo.

Pendant 30 jours, des centaines de milliers d’écrivains en herbes ou confirmés relèveront le défi d’écrire 50,000 mots avant que sonnent les douze coups de minuit le 30 novembre. Cette année comme l’année dernière, je participe à l’aventure et je rédigerai chaque fin de semaine un article « bilan » pour monitorer mes progrès.

Le mois d’octobre a été dédié à la préparation du NaNoWriMo pour de nombreux auteurs, mais tout le monde n’a pas la fibre de la préparation et certains préfèrent se lancer le jour J et voir ce qu’il adviendra.

Si vous êtes dans ce cas, que vous voulez participer mais que vous n’êtes pas certain(e) du projet que vous souhaitez développer, je vous propose aujourd’hui cinq astuces pour bien choisir votre sujet et mettre toutes les chances de votre côté pour réussir le NaNoWriMo cette année.

 

Choisissez de travailler sur un projet déjà commencé

Si vous avez déjà commencé à travailler sur un projet d’écriture, la logique voudrait que vous choisissiez ce dernier pour le NaNoWriMo. En effet, la principale difficulté liée à ce défi est sans conteste le laps de temps limité que nous avons pour produire un nombre conséquent de mots. Un tel travail demande un investissement régulier et quotidien, et il faut avouer qu’en choisissant de travailler un roman déjà entamé, vous vous faciliterez la vie. Une fois que les personnages, le monde et ses spécificités sont bien établis, il ne vous reste qu’à écrire et si vous avez déjà effectuer ce travail en amont, que vous savez de quoi vous parlez, dans ce cas les mots viendront plus facilement et produire 50,000 mots ne paraîtra plus un objectif si impressionnant.

 

Lancez-vous sur cette nouvelle idée qui vous trotte dans la tête

Vous n’avez rien préparé mais vous voulez quand même participer ? Ça tombe bien, une idée (de génie, il faut le dire) vient de vous traverser l’esprit et vous songez sérieusement à utiliser cette idée pour le NaNoWriMo cette année. La seule chose qui vous fait hésiter est justement ce manque de préparation ? N’en tenez pas compte ! Foncez sur cette idée : si elle vous est venue, c’est qu’il y a une raison. Retrouvez ce qui vous l’a inspiré et rejoignez-vous la communauté de NaNoteurs sur les forums du site dédié au NaNoWriMo. Dites-vous que même si le challenge peut sembler compliqué, le réussir est une véritable victoire personnelle et vous permettra de vous consacrer à une idée que vous n’auriez peut-être pas osé développer en dehors du NaNoWriMo.

 

Ecrivez sur ce que vous connaissez

Si vous souhaitez vous remettre à l’écriture ou doucement vous y mettre, le NaNoWriMo peut également être le bon moyen de vous motiver. Au lieu de choisir d’écrire un roman que vous ne vous sentez pas encore prêt(e) à aborder, écrivez sur ce que vous connaissez. Pour le NaNoWriMo, vous pouvez écrire ce que vous voulez, le but étant bien de vous faire écrire. Vous pouvez décider d’écrire un essai sur votre domaine de prédilection ou encore d’écrire vos mémoires. Vos 50,000 mots n’ont pas nécessairement besoin de former un roman de fiction, vous pouvez opter pour de la non-fiction et écrire sur les sujets que vous connaissez déjà. Ce challenge est tout à fait personnalisable, ainsi même si vous n’êtes pas et ne souhaitez pas devenir un écrivain professionnel, vous pouvez tout de même participer dans le simple objectif d’améliorer votre plume. Vous voulez quand même écrire de la fiction mais vous n’avez pas vraiment d’idée novatrice ? Qu’à cela ne tienne, opter pour une fanfiction. Vous verrez qu’au fil des pages, les idées viendront d’elles-même et vos personnages de films ou de séries n’auront qu’à bien se tenir 🙂

 

Brainstormez et trouvez une nouvelle idée

L’attrait de la nouveauté peut être un véritable atout lorsque l’on décide de participer au NaNoWriMo. Si vous n’avez toujours aucune idée du livre que vous voulez écrire mais que vous savez que vous voulez participer (pour l’ambiance ou pour votre processus d’écriture créative), il vous reste la possibilité de trouver une nouvelle idée à exploiter. Essayez de trouver ce qui peut vous motiver à écrire, cela vous permettra de rester inspiré tout au long du mois de novembre. Dans mon précédent article 10 conseils pour être inspiré et se motiver à écrire, je partageais avec vous des astuces qui peuvent vous aider à trouver l’inspiration et la motivation. Quand on décide de partir sur une idée toute neuve que l’on vient juste de trouver, l’avantage c’est que ce qui est nouveau a toujours un côté plus fun. Le coup de boost du début de challenge vous permettra peut-être de réussir le challenge sans trop y penser, les deux premières semaines étant celles où il faut privilégier l’écriture d’un maximum de mots.

 

Prenez le problème à l’envers

Vous pouvez également prendre le problème à l’envers: vous n’avez pas d’idée sur laquelle baser votre écriture ou vous n’arrivez pas à choisir une idée en particulier ? Ce n’est pas grave, faites ce que vous voulez ! Ecrivez le chapitre qui vous démange et penchez-vous sur le synopsis de cette jeune idée qui vous pousse à être créatif. Si vous n’avez pas encore une intrigue bien ficelée à produire, ne vous en inquiétez pas et écrivez simplement ce qui vous passe par la tête. L’important n’est pas tant ce que vous écrivez, ce problème se posera lors des phases de réécriture et de relecture, c’est bien le fait d’écrire qui compte, et ce, quel que soit le sujet, que ce soit un écrit destiné à trouver un public ou non.

 

 

Le NaNoWriMo est un défi, c’est certain. Ceux qui sont assez passionnés (ou fous) pour le tenter font preuve de beaucoup de courage. N’écoutez pas cette petite voix qui vous murmure peut-être que vous n’y arriverez pas, que c’est trop dur, que vous ne pouvez pas le faire. Tout le monde peut le faire, il suffit de s’en donner les moyens et de gérer son temps (ce qui est le plus difficile pour ma part).

L’année dernière, j’ai participé au challenge – et ai gagné – tout en commençant le 8 novembre. Il n’est jamais trop tard pour vous y mettre. N’oubliez pas, le seul moyen d’écrire un roman c’est d’écrire.

 

Et vous, avez-vous décidé de participer au NaNoWriMo cette année ?